JOURNEES DE LA HARPE - RONYA & MILAN MAWARAN

Mus. trad & monde
Chanson

Ronya est une artiste de 29 ans, d'origine allemande et iranien habitant l'Occitanie depuis plus de 10 ans elle issue d'une famille de musiciens par sa maman. Elle joue de la harpe depuis environ sept années. Auparavant, elle a appris le piano et la guitare, mais a débuté dès son jeune âge (6 ans) en apprenant la flûte. Le répertoire présenté ici, issu de chants et contes traditionnels celtes, hébraïque ou de compositions, parlait d'amour, souvent impossible, comme celui que partageait le premier fils du soleil avec une fée...elle ravi de nombreux mélomanes, avec le récital de harpe et chants qu'elle interprète avec beaucoup de talent. . Les doigts de l'artiste coure harmonieusement sur les cordes de l'instrument, tandis que les sons, ceux de la harpe et ceux de sa voix, s'envolaient tels des lucioles vers les étoiles.

Né à Beyrouth Liban, Milan Mawaran commence vers l'âge de 5 ans à jouer du piano classique et à chanter le répertoire maronite oriental. À l'âge de 15 ans, il intègre le conservatoire national supérieur de musique de Beyrouth où il suit des cours de chant classique libano-égyptien et de la tradition arabo-andalouse moyen-orientale. En parallèle il suit une formation de chant classique arabe avec le musicologue oriental Fouad Awad, ancien directeur du conservatoire de musique USEK Liban. Il entame à 18 ans un cursus à l'université Libanaise des beaux-arts dans le domaine des arts scéniques et il obtient 5 ans plus tard un diplôme d'études supérieures en art Dramatique. Pour approfondir sa recherche musicale, il continue à se former au niveau du chant arabe classique avec le maître syrien Chaher al halabi sous la direction du connaisseur de la tradition musicale de l'époque abbaside, le musicologue Dr Nidaa Abou Mrad. En tant que chanteur comédien il participe à une vingtaine de pièces de théâtre et de performances avec de grands metteurs en scène Libanais : Raymond Jbara, Chakib Khouri, Yakoub El Chedrawi .... Il se produit dans divers théâtres engagés au Liban et dans le monde arabe. En 2005 il s'installe à Bruxelles, Belgique où il rejoint le groupe alter Echo dirigé par le professeur de théorie musicale du conservatoire de Bruxelles, Walter Corten : Le groupe mélange chant oriental avec chants d'opéra, de jazz et d'Afrique. En 2006 il crée un groupe de musique contemporaine où il mélange ses compositions orientales avec du bruitage industriel et autre son électro-acoustiques. Il arrive à Toulouse en 2009 et crée un groupe de musique arabe contemporaine cette fois ci purement acoustique, il écrit les textes poétiques en arabe littéraire et compose une musique fortement inspirée par la tradition arabo-andalouse. Les thématiques de ce projet sont liées au dévoilement de la conscience, à la liberté du corps. Le groupe se produit sur plusieurs scènes de Toulouse et sa région. Il participe au spectacle/performance Limyth, avec Zoë Judell et en 2014, ornant de sa voix ces représentations entre danse, dessin, vidéo et musique. En 2015 il produit son album «LA YARANA» (il ne nous voit pas) En 2017 nouvel album «SHAZAYA BEIRUT» (les fragments de beyrouth)


www.gps-spectacles.fr : l'agenda en ligne du spectacle dans l'Aude

Ouverture

  • Le 16 octobre 2020
    À partir de 20:30

Tarifs

  • Plein tarif : 12.00 €
  • Tarif réduit : 10.00 €
  • Tarif Pass : 45.00 €
5 spectacles

Lieu

EGLISE SAINT-MICHEL
11260 ESPERAZA web https://www.nashuarterrevivante.fr/4-festival-des-journee-de-la-harpe-2020/

Localisation

Calcul et impression d'itinéraire

Facebook Twitter Google+ Email